Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu

17 Apr

Pluie sur la vitre d'un bus

Photo by RedGlow82 on Flickr - Creative Commons license

Le bus avance lentement. Je regarde les gouttes de pluie s’écraser contre la vitre. Alors que le bus freine pour s’arrêter devant la gare, je remarque l’homme debout à côté de moi. Mon coeur s’emballe. Est-ce vraiment lui ? Que fait-il là ? Comment…? Que… ?

Mon cerveau bug.

Je détourne immédiatement les yeux, et fixe le sol en rougissant.

Le bus repart.

Il faut quelques minutes avant que je n’ose le regarder à nouveau. Il me tourne le dos maintenant, alors j’observe furtivement son reflet dans la vitre.

Il lui ressemble tellement. Un seul moyen de savoir.

J’hésite longuement, puis prends une inspiration et, réunissant tout mon courage, lui tape sur le bras d’une main tremblante. Il pose sur moi ses yeux dépareillés.

Aucun doute. C’est bien lui.

David Bowie se tient là, devant moi, dans le bus de 18h, sur la ligne 3.

Je réalise qu’il me fixe d’un air interrogateur. Il faut que je dise quelque chose.

“I… I love you!”

Oh God. Nan mais nan quoi ! “I love you”, sérieux ? N’importe quoi ! Dis autre chose, vite, grosse nouille !

“I mean… I love your music!”

Il marmonne un vague “Yeah, right.” et reporte son attention sur l’extérieur.

*houuuuuuuuhouuuuuuuuhouuuuuuuu*

Ce bus fait un bruit bizarre. Ils devraient l’emmener au contrôle technique. D’ailleurs, il faudrait que je prenne rendez-vous pour Iron Panda, je crois que la deadline est le 30 avril.

…attends 2 secondes là. T’es à 10 cm de David Bowie et tu penses à ton contrôle technique ? Bah ma pauvre fille, ça va pas mieux.

Du nerf, moi-même. Reprends toi. On est la Queen of the Void, ou on ne l’est pas.

Je sors de mon sac la place de concert que je viens de récupérer à la Fnac et lui montre.

“I’ll be at your gig tomorrow night you know. I’ve been looking forward to it for years, I can’t wait!”

David Bowie fronce un sourcil, celui de son oeil bleu.

“What are you talking about?!”

Il prends mon billet et le regarde avec attention, puis me le rend. Il ne dit rien, mais a toujours l’air aussi perplexe. Apparement il a oublié qu’il donnait un concert à Lyon demain soir.

Il se met à regarder frénétiquement autour de lui, comme s’il cherchait quelque chose. Il n’a vraiment pas l’air dans son assiette.

“Are you okay?”

(notons qu’à ce point mon audace m’épate moi-même)

Il se racle la gorge et soupire.

“I think I’m on the wrong bus.”

Il sort de la poche intérieure de sa veste un papier froissé. Apparement, une adresse est inscrite dessus.

“Maybe I can help!” interviens-je en jetant un coup d’oeil sur le papier.

Il plante son regard dans le mien, et *HOUUUUUUUUUUHOUUUUUUUUHOUUUUUU*

Je me réveille en sursaut.

*HOUUUUUUUUUUHOUUUUUUUUHOUUUUUU*

Qui ose me réveiller alors que je m’apprête à donner des indications routières à David Bowie ?!

*HOUUUUUUUUUUHOUUUUUUUUHOUUUUUU*

Nan mais sérieux, c’est quoi ce bruit là ? C’est quelle heure là d’abord ?

Je jette un coup d’oeil agacé au réveil. 6:00. L’aube, quoi.

Je me retourne et replonge la tête dans mon oreiller moelleux, prête à replonger avec délice au pays des songes. Je me demande quelle folle aventure je vais vivre maintenant. Une mission spatiale avec Woody Allen ? Du jardinage avec Sangoku ?

*HOUUUUUUUUUUHOUUUUUUUUHOUUUUUU*

What. The. Hell.

Non seulement il est très tôt et ce bruit est très fort, mais il est surtout… inidentifiable.

*HOUUUUUUUUUUHOUUUUUUUUHOUUUUUU*

Est-ce un chien enroué ? La voisine qui… je ne veux pas savoir ce qu’elle fait ? Un appareil ménager ? De la musique new-age ? Un fantôme ? Une ode à Satan ? LE HIBOU ?

Hibou flippant

Le hibou, l’animal le plus flippant du monde.

 

*HOUUUUUUUUUUHOUUUUUUUUHOUUUUUU*

Je marmonne une insulte agacée à l’attention de l’humanité en général, et tente de retouver le sommeil, qui en a bien sur profité pour se faire la malle en ricanant.

Au bout d’une heure de tournage et retournage dans mon lit, je finis par tomber dans une vague somnolence (entrecoupée de HOUUUUUUUUUUHOUUUUUUUUHOUUUUUU aussi réguliers qu’énigmatiques).

Finalement, ma tête s’alourdit. Un éléphant rose passe en bondissant devant moi.

C’est évidemment le moment que choisit le radio-réveil pour se mettre en marche.

…jeune flic parisienne, et Gabriel, un pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l’un à l’autre sur un banc de Central Park, à New York. Ils ne se connaissent pas, n’ont pas de souvenir de leur rencontre et vont devoir faire équipe pour découvrir la vérité. Central Park, le nouveau roman de Guillaume Musso. Un suspens haletant, un livre XO !

J’ai envie de pleurer.

*HOUUUUUUUUUUHOUUUUUUUUHOUUUUUU*

Correction : j’ai envie de tuer quelqu’un.

Those bitches.

Pareil.

 

Je vous souhaite quand même une bonne journée, hein.

2 Responses to “Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu”

  1. Aurore 17/04/2014 at 08:14 #

    Heu……… rectification ! Souvenons nous que l’animal le plus flippant à tes dires c’est plutôt ça : http://www.lolpetshop.com/416-large_default/chapeau-deguisement-gateau-d-anniversaire-pour-chien-et-chat.jpg ou ça http://4.bp.blogspot.com/-lnw_NE94vhQ/TophjYscPpI/AAAAAAAAAlY/moRpstfyl9o/s1600/Chihuahua2.jpg

    ça c’est des bêtes féroces !

    • lofromthevoid 17/04/2014 at 11:53 #

      T’as pas des formulaires de complémentaire retraite à remplir plutôt que te foutre de moi ?…

      Les chiens me font peur, mais les hiboux me traumatisent. C’est de la faute de ma mère et de Princesse Starla.

Leave a Reply

UA-45789538-1